Association Historique de Kalhausen

KALHAUSEN SE PRÉSENTE...

Armoiries de Kalhausen

Armorial des Communes du département de la Moselle T. VII, 1964 (archives municipales de Sarreguemines).

"Coupé d'Azur à l'ancre d'argent accostée de deux étoiles du même, et de sable au massacre d'or surmonté d'une étoile de six raies de gueules". Armes des anciens possesseurs du château de Weidesheim, les Hausen, en chef, et les Gendersberg, en pointe.
Les armoiries reprennent donc les armes des De Hausen dont l'ancêtre est originaire de Saarburg près de Trèves. Celui-ci était maître-pêcheur et batelier, ce qui explique l'ancre sur l'armoirie.
L'autre partie provient des Bitche-Gendersberg (une branche bâtarde des seigneurs de Bitche et possesseurs d'une partie du domaine de
Weidesheim), arborant des bois de cervidés.

Kalhausen :

Commune lorraine située en Moselle Est, (village berceau des frères Muller, verriers, propriétaires de la verrerie de Croismare et de Lunéville, qui ont travaillé avec Emile Gallé) Kalhausen est un village où il fait bon vivre.
Cité dans les archives dès le XVème siècle, le village est situé à égale distance (90km) des trois grandes métropoles régionales : Metz, Nancy, Strasbourg.
En 20 minutes, on peut rallier Sarreguemines, chef-lieu d'arrondissement et cité de la faïence, qui offre la possibilité de profiter des infrastructures de loisirs d'une ville grande ouverte au tourisme.
Porte d'entrée du Bitcherland, néanmoins rattaché à la Communauté d'Agglomération de Sarreguemines, Kalhausen se situe aussi à une demi-heure des Vosges du Nord, avec en son sein, Bitche, centre touristique et ville fortifiée par Vauban.
Village fleuri situé dans un écrin de verdure vallonné, à deux pas de l'Alsace bossue, Kalhausen compte environ 800 habitants. La population se répartit entre le bourg, deux hameaux et le quartier de la gare. La fierté de notre village : le présent et le passé s'y côtoient.

Vue sur une partie du village

 

Weidesheim :

Le hameau de Weidesheim est en fait un haut lieu historique, site stratégique entre les vallées de la Sarre et du ruisseau d'Achen et dont l'existence est attestée dans les archives depuis le XIVème siècle. Lors de fouilles effectuées en 1914, une stèle avec inscription et dédiée à la déesse Junon a été mise à jour, ainsi que des fragments de tuiles, moellons, briques, céramiques et peintures murales y ont été retrouvés. Ces découvertes sont la preuve de la présence de sites Gallo-romains sur notre ban à cette époque. Son château (propriété privée) date aussi du haut Moyen-âge, mais a été détruit en 1380 lors d'une guerre entre Bitche et Sarrewerden. Il a été ensuite reconstruit au XVème siècle et remanié au XVIIIème. De cette époque classique date aussi le moulin de Weidesheim.

 
 
                            

        Ferme à Weidesheim

  

 

 Rue principale


Hutting :

Le hameau de Hutting est attesté dans les archives depuis le XIIIème siècle.

 
                            

                      Maison ancienne à Hutting


    Vue sur l'entrée du hameau




Cité de la gare :

La gare de Kalhausen, située à 3 km du village a été construite à partir de 1874. Autour de la gare s'est développée une petite cité de quelques maisons.
Les travaux pour la pose de la ligne de chemin de fer Sarreguemines-Strasbourg ont également permis de retrouver une épée en bronze, associée à des rivets en bronze, de même qu'une série de bracelets en bronze, conservés au Musée Archéologique de Strasbourg ; ces objets appartiennent vraisemblablement au mobilier funéraire d'une tombe, qui a été détruite par les travaux, peut-être une tombe sous tumulus ; la datation est la période hallstattienne (750 à 450 avant J.C.).
La gare de Kalhausen est encore bien fréquentée, puisque la ligne SNCF Sarrebruck-Strasbourg y passe. De nombreux trains permettent aux habitants de la localité de rejoindre la capitale alsacienne en 1 heure. Une autre ligne permet depuis la gare de Kalhausen de rejoindre Sarrebourg via Sarralbe. La desserte vers Sarreguemines, chef lieu d'arrondissement, est également bien assurée.

                           

              
                La gare de Kalhausen




  Quelques maisons de la cité




L'activité économique :

De par sa situation, le village est loin d'être isolé.

Aujourd’hui, le village a pratiquement perdu tous ses commerces (épiceries, cafés, restaurants).

Jadis deux boulangeries fabriquaient le pain sur place; aujourd'hui le village est approvisionné par plusieurs boulangers ambulants venant de l'extérieur.

Un dépôt de pain a aussi été ouvert dans le bâtiment de la mairie sous l’enseigne "Le macaron". Dans le même commerce est installé un point poste qui remplace l'ancien bureau de poste fermé par suite du plan de restructuration de ce service public.

Une boulangerie artisanale "La corbeille à pains" s’est installée en 2011 dans le haut de la rue de la libération et vend du pain cuit au feu de bois.

Une pizzéria, "La grange à pizzas" a encore ouvert en 2013 et propose des tartes à emporter cuites au feu de bois.

Une boucherie-charcuterie est encore présente dans la rue de la gare depuis 1925. Créée par Nicolas Muller, l’activité a été reprise par Gaston Laluet et diversifiée par l’adjonction de la branche traiteur. La Sàrl Laluet et fils a entrepris en 2013 la transformation des bâtiments et la mise aux normes des installations.

D'autre part, le gîte de France de la rue des fleurs (Spielewoy) accueille des vacanciers tout au long de l'année.

La mairie.
Au-rez-de-chaussée, le dépôt de pain et le point poste.


Les services et les entreprises :

- Gare
- Point poste
- Boucherie charcuterie Laluet
- Dépôt de pain "le Macaron"
- Boulangerie artisanale "la Corbeille à pains"
- Pizzéria "la Grange à pizzas"
- Banque CMDP
- Gîte de France Spielewoy
- Services de commerces itinérants
- Entreprise de maintenance industrielle et de mécanique générale (MTI)
- Exploitations agricoles ( 2 Gaec et 3 autres exploitants dont une en culture biologique).



La vie associative :

Plusieurs associations animent la vie locale tout au long de l'année, offrant ainsi à la population la possibilité d'un épanouissement tant physique que culturel.

La commune de Kalhausen compte 8 associations :

Foyer des jeunes
Amicale des sapeurs pompiers
Association historique de Kalhausen (AHK)
Association sportive de Kalhausen (ASK)
Club de gymnastique "Bien-Être"
Joyeux Maïkefers (club de marche)
Syndicat horticole et arboricole de Kalhausen (SHAK)
Club de l'Amitié (3ème Âge)

Nos écoles :

Le centre de notre village est bien plus animé quand les enfants prennent le chemin de l'école !

A Kalhausen, il y a deux écoles :

*celle des Petits : la "Maternelle des Lilas " toute de bleu vêtue ! Elle accueille les enfants de 2 à 5 ans et son entrée se trouve rue des Lilas (de Schùùlgàss).
(La façade de l'école maternelle a été repeinte courant août 2009, elle est maintenant de couleur mauve.)



Maternelle  côté rue de la gare



*celle des plus grands, "la Flûte Enchantée", qui rassemble certains élèves de Kalhausen et de Wittring, car les écoles des deux villages fonctionnent depuis 1990 en Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI). Un ramassage scolaire en autobus est assuré entre les villages.

Depuis 2009 fonctionne un service périscolaire dans les locaux de l’ancienne école de filles de la rue des lilas, à côté de l’école maternelle. (garderie et cantine)
 
C'est dans le grenier de ce bâtiment que se trouvent les graffitis américains de 1944-1945.


                                                                                                    Ecole de Kalhausen (la Flûte Enchantée) - Ecole de Wittring.


 
Ecole vue de la Schùùlgàss
en 1945

 
Cantine et école maternelle
rue des Lilas (Schùùlgàss) en 2007